Les pesticides, les résistances aux antibiotiques et le lisier mettent l’eau potable et notre santé en danger

L’initiative pour une eau potable propre exige qu’à l’avenir, nos milliards d’impôts soient investis dans une production alimentaire sans pesticides, qui n’utilise pas d’antibiotiques à titre préventif et qui élève le bétail qu’elle peut nourrir avec du fourrage local.

Nos soutiens :


La voix de l’eau
Comité scientifique

Agriculteur bio
Markus Bucher
Fondateur de Delinat
Karl Schefer