Suspension des travaux sur la politique agricole 22+ :

Les inquiétudes et les craintes de la population ignorées.

Nous subventionnons la contamination de notre eau potable!
Keine Subventionen für den Pestizid- und prophylaktischen Antibiotika-Einsatz!

Wiedlisbach, 21 août 2020

Une étude publiée hier par la CSS montre que les résistances aux antibiotiques et la contamination de l’eau potable par les pesticides préoccupent davantage les Suisses que le Coronavirus.

Et qu’est-ce que la Commission de l’économie du Conseil des États a décidé aujourd’hui?

Elle recommande de suspendre la politique agricole (AP22+) et donc aussi le paquet de mesures déjà très modeste proposé comme alternative à l’Initiative pour une eau potable propre.

Une fois de plus, les préoccupations et les craintes de la population sont ignorées. Et une fois de plus, il est clair que le lobby agricole mené par l’Union Suisse des Paysans torpille tout progrès vers une agriculture respectueuse de l’eau potable et de la sécurité alimentaire.

Compte tenu de ce blocus total, une intervention décisive de la population est maintenant clairement nécessaire. Ce n’est qu’en disant oui à l’Initiative pour une eau potable propre que la population pourra engager une politique agricole durable en 2021. Pour une eau potable propre. Pour que les antibiotiques restent efficaces à l’avenir. Pour une agriculture durable, qui préserve la biodiversité et la santé des hommes et de la nature.

Communiqué de presse CER-E : Vendredi, 21 août 2020

Pour toutes questions et plus d’informations en français
Pascal Scheiwiller, N 076 221 55 81, e-mail

Bitte teilen:

Facebook