Bactéries résistantes aux antibiotiques

Les antibiotiques sont des médicaments et ne doivent être utilisés qu’en tant que tels

L’initiative exige que les exploitations agricoles qui utilisent des antibiotiques à titre prophylactique dans l’élevage d’animaux, ou dont le système de production nécessite l’utilisation régulière d’antibiotiques, soient exclues des paiements directs.

La production intensive de viande et de lait, ainsi qu’une attitude dédaigneuse envers le bien-être des animaux, représentent un coût trop élevé.  En Suisse, chaque année, environ 32 tonnes d’antibiotiques sont administrées au bétail, principalement en prévention, afin que des animaux affaiblis ne tombent pas malades.  Les résidus d’antibiotiques provenant du bétail sont dispersés sur les champs au travers du lisier et du fumier, pour finalement terminer dans le cycle de l’eau.

L’utilisation excessive de ces substances a créé des bactéries résistantes que la Commission fédérale d’experts pour la sécurité biologique a qualifiées en 2014 déjà de «plus grande menace biologique pour la santé de la population en Suisse». À cet égard, il s’agit d’une menace multiple, parce que ces bactéries multi-résistantes se répandent en particulier dans les cours d’eau, mais aussi dans la nourriture et l’eau que nous buvons.

Pourtant, les antibiotiques peuvent encore être utilisées à titre prophylactique dans les élevages. Malheureusement, la révision partielle de l’Ordonnance sur les médicaments vétérinaires (OMédV)  du 1er avril 2016 mentionne que l’approvisionnement d’antibiotiques à titre prophylactique est restreint, mais l’emploi prophylactique d’antibiotiques n’est pas interdit.

Les infections graves, greffes, interventions chirurgicales ou chimiothérapie ne peuvent être soignées ou pratiquées que lorsque des antibiotiques efficaces sont disponibles.
Ces faits devraient suffisamment nous alarmer pour agir immédiatement et adapter l’élevage. L’élevage d’animaux sans utilisation régulière d’antibiotiques fonctionne. Il est connu et déjà pratiqué, et doit devenir la norme, pour le bien des humains et des animaux.

Argumentaire

Information:
La resistance aux antibiotiques est une pandemie silencieuse
Considérations de la CFSB sur les résistances aux antibiotiques 2014.pdf
www.star.admin.ch/star/fr/home/star/brennpunkte/brennpunkt-eins.html
www.eawag.ch/Fiches_info/fi_resistance_antibiotique_juillet15.pdf


Votre montant – un FORT impact.
Un grand merci pour votre soutien !